Sélectionner une page
0 Partages

Les titres, c’est ce qu’il y a de plus important.
Pas dans le sens vente directe.
Non.

Mais parce que le titre, c’est le début de tout.

Si personne n’est accroché par ton titre ?
Ils n’iront pas plus loin…

Que ce soit pour un email.
Pour une page de vente.
Une pub.
Ou n’importe quoi d’autre qui doit capter l’attention des gens.

On me demande parfois pourquoi je facture cher l’écriture d’un email.
La réponse est simple…

Si tu écris un email qui a pour vocation de vendre.
Que ton taux d’ouverture est habituellement de 12%.
Et que j’arrive à t’obtenir un nouveau taux de 15%.
Je te laisse faire le calcul.

Mais tu te retrouves avec 25% de gens en plus qui voient ton email.

En plus de ça ?
Je fais tout ce qu’il faut pour que l’email soit plus vendeur.
Et que les gens qui cliquent vers ton offre soient plus nombreux.

Si t’as une offre qui convertit déjà, c’est tout ….

Bref,
Je m’égare.

Depuis 2015, je suis abonné à une liste.
D’un marketeur qui fait du bon travail.
Et qui depuis quelques temps fait du « mailing quotidien périodique » (oui, c’est un concept ^^).

Le souci qu’il y a dans ses titres (et aussi dans ses emails), je trouve…
C’est que ses titres sont PARFAITS.

Pourquoi est-ce que c’est un problème ?
Parce qu’à force, ça devient prévisible.
Il utilise toujours les mêmes constructions de titres.

Et à force, on est comme aveuglé et on ne regarde même plus.

Idem pour le contenu de ses emails.
Toujours la même structure.

Ok, il joue bien sur la curiosité.

Mais, ça ne suffit pas.
Avant même d’ouvrir et de lire le contenu de l’email, on sait déjà à quoi s’attendre.

C’est un peu dommage.

C’est comme un vieux couple qui ne fait rien pour que ça change.
À force, on sombre dans la routine.
Il faut donc savoir varier un peu.

C’est contre-intuitif mais un titre (ou une accroche) PARFAIT est un titre naturel.
Et non un titre qui respecte toutes les règles que l’on t’a donné dans un livre.

C’est ce que je trouve dommage dans l’apprentissage du Copywriting.

On te donne souvent des recettes, des protocoles à suivre.
Mais peu de place à la spontanéité.

Après plusieurs demande et sans surprise…
Ma prochaine formation est sur le COPYWRITING.
(j’ai mis du temps mais je voulais un truc bien, qui me corresponde et qui t’aide).

Je suis prêt à 70%.

Dans les 30% qui restent, il me manque le tournage et quelques bricoles.
C’est là que tu interviens.

J’aimerais que tu me dises les bricoles qui te bloquent aujourd’hui.
Des choses que tu aimerais que j’aborde ?
Des trucs que tu ne vois pas ailleurs et qui t’aideraient pourtant beaucoup.

Dis-moi tout en répondant simplement à cet email 😉
++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by