Sélectionner une page
0 Partages

Jeudi, je discutais avec mon coach.
Pour faire le debrief de mon Ironman.

Et on a noté un truc intéressant dans la gestion de ma course.

À la base ?
J’étais préparé pour être capable de réaliser mon IM dans une fourchette de 11h à 12h.

Quand j’ai terminé le vélo, j’étais toujours sur une base de 11h30.

Je me suis donc entrainé plus d’un an avec ces chiffres dans la tête.
Parce que je savais que j’en étais capable.

Pourtant ?

Au bout de 2km de course à pied, j’ai commencé à souffrir de la chaleur.
(Voir mon email sur le sujet ^^).

Alors que s’est-il passé dans ma tête à ce moment là ?

Sans préparation mentale, les 2 cas de réactions les plus probables sont : 

… Soit de : s’en vouloir, se dire qu’on a tout raté et finir par abandonner.

… Soit de : ne pas écouter son corps, pousser le bouchon jusqu’au bout. Jusqu’à l’écroulement (avant la ligne d’arrivée).

Ce ne sont pas des schémas que je voulais.

Alors, je m’y suis préparé pendant des mois.
Préparer à quoi ?

Dans un premier temps, me préparer à ACCEPTER.
Je savais d’avance qu’il pouvait y avoir des imprévus pré-course ou pendant la course.

Des choses que je ne pouvais pas prévoir.

Imagine le vélo qui a une panne mécanique non réparable au bout de 40km…
Obligé d’abandonner.

Ou encore, une blessure.

Ou alors, comme j’ai eu : des crampes.

Lorsque ça m’est arrivé, j’ai donc commencé par accepter.
Et après ?

J’ai switché en mode « plan B ».

C’est là qu’on arrive à un élément hyper important (en sport comme en entrepreneuriat).
J’ai…

Adapté mon objectif.

Étant mis devant le fait accompli, il a fallu que je re-évalue mes attentes.
En l’occurence : terminer mon 1er IM pour être fier de moi 😉

Quand t’as un business, c’est la même chose.

Des aléas, il y en a tout le temps (vraiment !).
Pire… ça ne se passe jamais comme prévu.

Avant de se lancer dans quelque chose, notre cerveau (pour des raisons de sécurité), aime se créer un plan.
Comme s’il pouvait lire dans le futur ce qu’il va se passer.

Au final ?
Il est extrêmement rare que ça se passe comme prévu.

Mais est-ce bien important ?

Non.
L’essentiel, c’est d’avancer.

Bon dimanche à toi,
++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by