Sélectionner une page
0 Partages

As-tu constaté que certains livres sont capables de te captiver au point que tu ne penses qu’à ça tant que tu ne l’as pas terminé ?
(Comme une super série TV).

Quand je parle de livres, je ne pense pas nécessairement à des romans.

Perso, je n’en lis pas beaucoup.
Je préfère de loin les livres qui m’enseignent un truc (marketing, psychologie, etc.).

Et là pareil.

Certains livres, j’ai du mal à rentrer dedans.
Alors que pour d’autres, je me retrouve captivé par l’écriture.
Et je dévore le livre en quelques heures/jours.

C’est même valable lorsque le livre est en anglais (alors que je ne suis pas spécialement bon lecteur dans la langue de Shakespeare).

Avec un peu d’observation, j’ai pu remarquer qu’il y avait des facteurs déterminants.

Et surtout un qui me fait tilt à chaque fois.

Si tu ne le fais pas, tu risques :
… D’être ennuyant, ce qui n’aide pas les gens à être motivé pour lire ton livre.
… De ne pas réussir à faire passer ton message parce que les gens n’y verront pas de pédagogie et c’est dommage.

Je suis sur que l’ingrédient indispensable, tu le connais…

Il est le même que les bons romans.
C’est, c’est, c’est : LE STORYTELLING.

Pour faire encore mieux, tu peux emprunter la crédibilité d’un autre mec.
Et utiliser son histoire comme base.
À la fois pour gagner en autorité et à la fois pour captiver les gens.

En ce moment, je suis en train de lire un livre sur la négociation.

Le mec qui t’en parle, c’est un ancien du FBI.
Il sait de quoi il parle… pas de théories fumeuses, juste une grosse expérience issue de sa pratique sur le terrain.

Il faut avouer, ça en jette.

Dès qu’il dit quelque chose, ça tombe sous le sens que ce qu’il dit est vrai.
En tout cas, c’est ce que l’on se dit en lisant.

Pourtant, il vient mettre à mal des théories qui étaient pourtant excellentes en 1990.
Je ne sais pas si tu imagines.
1990, ce n’est pas si vieux que ça.

Le livre se lit donc hyper bien.

On accroche à son histoire.
On adhère à son message.

Puis une fois que l’on est bien dans le bain, il nous expose sa méthodologie.

C’est le message le plus important que je veux te faire passer dans cet email.
Lorsque tu apprends des choses aux autres, prends le temps d’exposer le contexte.

J’insiste parce que ça change tout.

Que ce soit pour du contenu gratuit ou pour une formation, tu dois passer du temps au début à « vendre ton concept ».

Si on devait faire un parallèle au sujet de la semaine dernière (les pages de captures), on pourrait dire que le rôle est le même.
… Sur une page de capture, tu vends ton univers, ta façon de penser.
… Et bien dans TOUS tes messages, tu dois faire pareil.

Simple non ?

Accroche un post-it devant toi et note : 

Pour un excellent contenu :– Une introduction pour le contexte — Un plan pour la pédagogie –

Je profite de l’occasion pour TE demander les sujets qui te bloquent le plus en ce moment ?
Parce que le marketing, tu le sais, c’est large…

Beaucoup ont aimé la semaine sur la page de capture.
Mais pour d’autres, le problème n’est pas là.

Alors quel est ton gros sujet du moment ?

++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by