Sélectionner une page
0 Partages

À l’heure où tu reçois cet email, je suis de retour en France.
Mais au moment où je l’écris, j’ai encore vu sur la piscine du Airbnb où l’on est.

Dans moins de 12h, je serais pourtant sur le sol français.

Parce que j’ai décidé qu’il était important de profiter jusqu’au bout.
J’ai toujours fait ça.

(Déjà, plus jeune, avec mes parents c’était comme ça).

Souvent, les gens mettent du temps pour se mettre en mode « vacances » et réussir à déconnecter du boulot.
Pareil pour le retour… ils commencent à anticiper 1 ou 2 jours avant et ne sont plus dans l’moove.

Perso, j’ai toujours poussé mes moments de break le plus loin possible.
(À l’époque où j’étais salarié, il m’est même arrivé de ne rentrer que le lundi matin… pour aller directement au boulot).

L’avantage que j’ai aujourd’hui ?

C’est que je n’ai plus besoin de déconnecter du boulot.
J’ai envie de te dire, le schéma est même plutôt inversé…

… 2 semaines avant de partir en vacances, je fais en sorte de boucler un maximum de trucs pour partir l’esprit tranquille.
En gros, je bascule déjà en mode veille.

Si bien que le jour J, et même quelques heures avant, je suis déjà off.

Et puis, quand je suis en vacances, ça ne m’empêche pas de continuer de réfléchir.
De prendre des notes pour mon business.

Par exemple là ?
J’ai profité de mes heures calmes pour préparer le prochain atelier.
Sauf qu’au lieu d’être enfermé dans mon Laboratoire, je suis au bord de l’eau.

C’est une astuce en or au passage : savoir bosser en fonction de ton environnement (tu ne fais pas la même chose au calme dans ton bureau, qu’en vacances avec tes enfants).

J’avoue qu’idéalement, je te l’aurai bien proposer dès aujourd’hui mon nouvel atelier.
Voire mardi prochain.

Parce qu’il est vraiment cool et que j’ai un tas de trucs super à te montrer.

Mais, je vais juste manquer de temps pour l’enregistrer je pense.

Pourtant, tout est prêt.
La structure est là.
Je n’ai qu’à cliquer sur « enregistrer ».

En attendant, je vais profiter de mes vacances pour travailler sur de futurs ateliers.
Histoire de prendre un soupçon d’avance.

Bref, on verra comment ça se goupille mais dans tous les cas, c’est pour bientôt 😉

Tu verras que l’on sort un peu du cadre Marketing.
Mais pas trop, parce que ça reste un sujet essentiel pour ne pas te faire bouffer par ton entreprise.

Parce que si je dois te dévoiler un truc…

C’est que les mois qui vont venir, il va y avoir du contenu de folie.
Tout ce que je te dévoilerai sera le fruit de ma propre expérience.
Des choses que tu ne vois pas ailleurs mais qui sont vraiment là pour te faire atteindre le palier du dessus…

… Tu sais, celui où tu te dis « enfin, je peux souffler ».
Le palier où, sans forcément gagner des sommes monstrueuses, tu te sens bien.
Tu sais que tu peux payer toutes tes charges.
Tu sais que tu peux te faire un minimum plaisir sans regarder ton compte en banque tous les jours en stress.

Palier qui a l’air de toujours se repousser un peu.
Parce que tu mets en place des choses mais ça ne va jamais assez vite.
Et lui il s’éloigne un chouilla plus.

Comme s’il ne voulait pas se laisser attraper le bougre.

Le secret ?
C’est de ne pas voir ça comme un course contre la montre.

Mais on aura l’occasion d’en discuter.

Je sens que je commence à partir en live (surement le soleil qui me tape sur la tête).
Alors, on va s’arrêter là pour aujourd’hui 🙂

Prépare-toi à apprendre de nouvelles choses.

Et en attendant, je te souhaite de belles vacances si c’est ton cas aussi.

N’hésite pas à me partager tes attentes du moment et à venir.
(Quitte à réfléchir, autant que ça puisse t’aider TOI !)

++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by