Sélectionner une page
0 Partages

Halte à notre tranquillité de couple,
Retour à la vie de parents…

C’est l’heure de partir en vacances, mais avec les enfants cette fois-ci.

Et je trouve que le lien est parfait avec le sujet du jour.
Depuis que je t’ai proposé d’échanger avec moi via WhatsApp (il y a 2 jours), j’ai eu déjà quelques personnes motivées.

Mais j’ai aussi eu des messages me disant que ça pouvait être un peu trop intrusif comme moyen de communication.

Un peu comme les bots messenger il y a 2 ans… trop c’est trop pour certains.

Je suis complètement d’accord avec toi.
On vit dans un monde pollué par les notifications et sollicitations de tout genre.

Étant dans une complète démarche de minimalisme en ce moment, j’avoue que ça en devient pénible.
Pourtant…

Il ne faut pas devenir extrémiste non plus.

Il faut savoir faire la part des choses.
Être capable de continuer de :
… vivre dans un monde où les gens consomment toujours plus.
… vivre dans un monde où chaque seconde, de nouvelles informations sortent de nulle part (si bien qu’il te faudrait 15 vies entières pour en consommer ne serait-ce que 1%)
… vivre dans un monde où les personnes sont sollicitées toutes les minutes par une nouvelle annonce extraordinaire.

Pas simple, je te l’accorde.

Mais l’idée n’est pas de tourner le dos à ce monde là.
En faisant ça, tu deviens le « vieux con qui ne veut pas vivre avec son temps ».

Au lieu de ça, tu dois t’adapter.

Le jeu, c’est d’imposer toi-même les filtres qui vont bien.
Pour n’être dérangé QUE par ce que tu veux et QUAND tu le veux.
À partir du moment où tu fais ça, il n’y a plus vraiment de problème.

Personnellement, j’ai dit stop à 99% des notifications sur mon téléphone.
Je ne réponds à mes emails qu’à certains moments de la journée.

Et surtout, je priorise en fonction de l’urgence/importance de la demande.

Par exemple, les clients dont je m’occupe de tout le marketing ?
Ils sont prioritaires.
Ils peuvent donc me « déranger » facilement via WhatsApp.

Tout comme les médecins, je peux même les caler dans mon agenda quand je suis complètement full (en tout cas, je fais au mieux ^^).

J’accepte aussi de recevoir des messages de mes coachs (business, sportif, etc.).

Idem pour l’agence qui gère mes 3 appartements.
Etc.

Tu vois où je veux en venir ?

OUI, ce que je te propose est un poil plus intrusif que les emails.
Mais…
… Rien ne t’oblige à me suivre (si tu le fais, c’est parce que ça t’intéresse d’en savoir plus sur les coulisses du Laboratoire du Web. Pour savoir comment je réfléchis et pourquoi je mets toutes ces choses en place).
… Rien ne te force à activer les notifications (qui peuvent être gérer pour chaque conversation).

Donc c’est un choix à faire.

De mon côté, ça me fera plaisir de te voir de l’autre côté.
Pour échanger plus facilement que par email interposé (je trouve que ça ajoute une barrière, non ?).

Sache que si tu veux faire partie des 100 premiers : 

1 – Tu m’ajoutes à tes contacts sur ton téléphone, « Fabien Bonneau – Le Laboratoire du Web » par exemple.
Mon numéro perso : +33663556604

2 – Puis tu ouvres WhatsApp et tu m’écris un message avec au moins ton prénom et ton nom histoire que je puisse t’ajouter à mon tour 🙂

Simple et efficace.
++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by