Sélectionner une page
0 Partages

Je ne vais pas entrer dans les détails de toutes les raisons qui ont transformées cette année 2017 en ma pire (et meilleure) année d’entrepreneur.
Mais je vais tâcher de te donner un aperçu de ce qu’elle a représenté pour moi.
Et surtout… on verra les déblocages qu’elle a commencé à provoquer chez moi.

Tout a commencé fin 2016, avec la naissance de mon 2ème fils.

Tout le monde sait qu’il y a un monde entre avant la parentalité et… après.
Mais il y a aussi un sacré changement entre le 1er et le 2ème enfant.
(Et je suppose aussi pour les suivants).

Là où ça a commencé à se compliquer, c’est que mon 2ème fils a fait des bronchiolites à répétition.
Là, c’est devenu sport.

Pourtant, je m’étais fait une promesse suite à mon laisser-aller sportif après la naissance de mon 1er fils.
Qu’importe la motivation, la fatigue ou toute autre excuse, je me devais maintenir un niveau de sport important.

Avec à l’époque, l’objectif de faire mon 1er marathon.

Et puis, j’ai voulu me lancer dans l’immobilier.
À fond, comme toujours.

Si bien que l’été 2017, je me suis retrouvé à cumuler tout un tas d’activités.

… La réalisation de mes prestations clients (création de sites internet et tunnels de vente à l’époque).

… Le développement de mon entreprise (ce n’est pas tout de bosser pour ses clients, mais il faut en trouver des nouveaux).

… La préparation à mon marathon, qui allait se transformer une année plus tard en défi IronMan, avec 3 à 5 séances par semaine.

… La gestion des travaux de mon 1er appartement (je me suis occupé de toute la démolition, l’installation de wc suspendus, la peinture du sol au plafond, l’achat/livraison/monatge/déblayage des meubles).

… S’occuper des enfants de jour… comme de nuit, parce que…

… Ma femme était en pleine reconversion professionnelle (avec un emploi du temps pas vraiment très light).

Sans chercher à me jeter des fleurs, beaucoup auraient abandonnés en cours de route.
Ou fait un burn-out (il parait que c’est la mode).
À tel point qu’un jour, ma femme m’a dit « Prends-toi 2/3 jours pour aller ailleurs et te reposer ».

J’étais vraiment au fond du trou lol.
Pourtant, c’est aussi à cette période que je me suis lancé dans l’emailing quotidien (#maso).

Parce que j’avais une réelle motivation profonde de réussir à me construire la vie qui me fait rêver.

Ça m’a forgé une belle discipline.
Et c’est à partir de ce moment là que j’ai eu un vrai DÉCLIC.

Sauf que je ne me suis pas arrêter là.

Du côté des nuits, ça s’est calmé pour les enfants.
Par contre, j’ai eu la bonne idée d’acheter 2 autres appartements en l’espace de 4 mois.
Je me rappelle avoir du faire tomber un mur puis de me taper plus de 20 aller-retour (4 étages !) avec les sacs de gravats pour les empiler dans le coffre de ma voiture. Et emmener le tout à la déchèterie en plusieurs fois.
Et faire la même chose au moment des meubles…
Se promener avec 3 chariots de plus de 200kg dans Ikea, jouer aux Lego dans la voiture, et recommencer les aller-retour pour cette fois monter tous les cartons.

Je t’épargne tous les détails, l’année 2018 a été sport.
Surtout que c’est là qu’il a fallu caler mon entrainement pour l’IronMan.

Entre 10h et 15h d’entrainement à positionner dans le calendrier.
Pour que tu aies une image, ma zone de dispo était limitée.
De 9h après avoir déposé les enfants à l’école.
Jusqu’à 17h avant de les récupérer.
Ça du lundi au vendredi.
Et sauf le mercredi (parce que le matin, je donnais des cours de musique et l’après-midi j’avais un de mes fils)

Autant te dire que j’ai du apprendre à m’organiser.
En optimisant mon temps au mieux.

Mais ça a vraiment été formateur.

C’est grâce à ce chemin parcouru que j’ai pu obtenir les résultats que j’ai aujourd’hui.

Pour te résumer : 

… 2017, l’année du déclic
… 2018, l’année de construction de mon nouveau système
… 2019, l’année de l’envol

Et quand je parle d’envol, je ne parle pas que du chiffre d’affaire qui s’est multiplié par 4 en l’espace de 6 mois.
Mais surtout de mon mode de vie qui correspond de plus en plus à ce que je veux obtenir.

Tout ça pour te dire que j’ai du, par la force des choses, trouver des solutions.
Des solutions dignes des meilleurs méthodes de productivité.
Sauf que là… pas de théorie, juste du vécu de ma propre expérience.

Avec des astuces directement applicables à des gens comme toi et moi.

Si le sujet t’intéresse ?
Je te donne rdv dès demain 7h dans ta boite email

++ 

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by