Sélectionner une page
0 Partages

Ah la productivité.
Vaste sujet.
Qui a l’avantage d’être applicable à tous les domaines de ta vie.

L’entrepreneuriat n’échappe donc pas à la règle.
Et gérer ton temps, tu apprendras

Sauf que la productivité, ça va bien plus loin que simplement gérer son emploi du temps.

Si aujourd’hui, tu te sens frustré de ne pas pouvoir tout faire dans une seule journée ?
Parce que ta liste s’agrandit jour après jour, sans te laisser de répit…
… Alors, tu dois bosser sur ta productivité.

Si tu as parfois des difficultés à te mettre au travail ?
Alors que tu sais pertinemment que tu dois avancer (pour éviter que la liste ne s’allonge trop vite).
… Oui, tu dois bosser sur ta productivité.

Si tu perds facilement ta concentration (notifications ou autres maux du 21ème siècle) ?
Et que tu te sens dépassé par les évènements au point de faire du sur place.
… Tu dois bosser sur ta productivité.

Si tu es incapable de reproduire à la demande ces périodes de « flow ».
Celles où tu sens que rien ne peut t’arrêter et que tu pourrais conquérir le monde.
… Tu dois bosser ta productivité.

Si tu ne sais jamais par quoi commencer ?
Que ce soit par peur de l’immensité de la tâche ou par manque de prise de décision (qui te bloque).
… Tu dois bosser ta productivité.

De manière générale, la productivité est un pilier de l’entrepreneur.

Il n’y a que si ta vie d’aujourd’hui correspond pile à ce que tu veux.
(C’est-à-dire que tu as le temps de faire toutes tes tâches et activités sans stress, en obtenant des résultats qui te conviennent parfaitement).

Alors, tu peux passer à autre chose.

Sauf que c’est assez rare.
Un entrepreneur cherche toujours à améliorer sa productivité (pour avoir, par exemple, la liberté de pouvoir lancer de nouveaux projets par la suite).

Mais comment s’y prendre ?

Faut-il continuer de se farcir des to-do list longues comme le bras…
… Au point de ne plus s’y retrouver (et de déprimer face au manque de temps à dispo pour la terminer)

Ou encore se lancer dans des méthodes complexes comme GTD ou d’autres…
… Qui te pousse à avoir un système parfait qui te demande plus de temps à le gérer lui même que le temps qu’il est sensé te faire gagner.

Tout ça parce que l’on a tendance à mettre la méthode au centre de tout ça.
Et qu’ensuite, on devient perfectionniste à l’égard de cette méthode (on essaye de ne pas faire de ratures sur nos listes, on passe du temps à préparer nos fiches en traçant des trais à la règle et en choisissant les « bonnes couleurs », on structure tout comme il faut pour se sentir prêt à travailler, etc.)

En gros, on s’attarde plus sur la forme que sur le fond.

Sauf que l’idée, ce n’est pas de trouver un système compliqué à mettre en place.
Et qui te contraint à une certaine discipline.

L’objectif, je te le rappelle, c’est de gagner en productivité.

Et ce n’est pas en poussant les murs du temps (à coup de « dormir moins » et « travailler le dimanche ») que tu vas réussir à améliorer ça.
C’est comme une maison : Plus il y a de rangements, plus on entasse.

Avec le temps, c’est la pareil : Plus on a de temps, plus on trouve de quoi le combler.

Tu dois donc trouver un moyen simple à mettre en place.
Et qui soit surtout adapter à ton mode de vie.

En tant que père de famille avec une femme qui bosse le soir, je n’ai pas les mêmes contraintes qu’un jeune célibataire.

Ce sont des éléments à prendre en compte.

Pour cette raison, le premier exercice que je te recommande de faire ?
C’est de calculer ton nombre magique, celui qui est à la base d’une bonne productivité.

Avec ce nombre, tu vas avoir tous les outils nécessaire pour bien gérer ton activité.
Et surtout prendre les bonnes décisions.
(Parce que oui, une bonne productivité passe avant tout par une entreprise bien gérée).

Ce nombre va te permettre de savoir ce qui peut être délégué ou ce qui ne peut pas l’être.

Il t’aidera aussi à comprendre le chemin que tu as déjà parcouru.
Et celui qui te reste à parcourir.
(Tout en te rassurant de tes résultats au passage).

Tu découvriras comment je l’ai appliqué à moi-même.
… Que ce soit pour Le Laboratoire du Web.
… Ou pour la gestion de mes 3 appartements.

Rien que cette prise de conscience devrait provoquer un déclic dans ta manière d’aborder ton business.
En le couplant aux 2 autres outils que je te propose également dans la 1ère partie,
Tu auras tout l’arsenal nécessaire pour partir sur des bases solides.

Ça tombe bien, parce que dans le nouvel atelier (éphémère toujours), on commence par ça.
On va calculer tous les 2 ton nombre magique.
Il est propre à toi et il conditionne tout le reste de ta productivité.

J’ai nommé cet atelier « La productivité de l’entrepreneur ».
Et c’est ICI pour le récupérer directement pour 79€

++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by