Sélectionner une page
0 Partages

La promesse de cet email est assez folle, je l’avoue.
Surtout quand tu relis mes emails précédents qui te disent que la productivité, c’est avant-tout une histoire d’optimisation de ton temps…
Et que l’objectif n’est pas dans faire toujours plus.

Alors, pourquoi ce paradoxe ?
Pourquoi vouloir doubler sa capacité de travail.

Déjà, je parle de « capacité », pas de temps.

La différence est subtile mais bien réelle.
Le fait d’être « en capacité de », ne te force pas à DEVOIR travailler.
Par contre, ça te laisse la possibilité de le faire.

Dans l’atelier Productivité de l’Entrepreneur (disponible uniquement jusqu’à ce soir 23h59), c’est ce que j’appelle le réservoir de travail.

Je t’y explique comment augmenter ce réservoir.

L’avantage ?
C’est que ça te laisse la possibilité d’avoir une plage de disponibilité plus étendue.

Attention, je préfère te prévenir : ça ne se fait pas en un claquement de doigt.

Tu vas devoir apprendre à te connaitre.
Et surtout, tu vas devoir prendre du temps à appliquer la 1ère partie de l’atelier.

Ensuite, il faut que je t’explique comment j’en suis venu à trouver cette idée.

En fait, je me suis retrouvé dans une situation que bons nombre de personnes connaissent.
Mon emploi du temps était millimétré et je n’avais aucune marge de manoeuvre.

Pour te schématiser ma vie, j’avais l’emploi du temps d’un fonctionnaire à 80%.

Je ne pouvais bosser que du lundi 9h au vendredi 17h.
Là-dedans, je ne pouvais pas travailler le mercredi.
Et il fallait que je cale 4 cours de musique + une majorité de mes séances de sport dans ce planning déjà serré.

Autant te dire que c’était un peu… compliqué.
J’ai donc cherché une solution pour rendre mon emploi du temps plus extensible.

J’ai bien pensé à me lever plus tôt.
À me coucher plus tard.
À manger sur le pouce avec des « repas liquides » (comme Feed).

Sauf que je me suis vite aperçu que ce n’était pas la bonne solution.

Ce dont j’avais besoin, ce n’était pas de grappiller sur mes heures de confort et de bien-être.

C’était d’ailleurs une très mauvaise idée (Un IronMan avec un déficit de sommeil est un excellent moyen de… se blesser).

Alors, ce que j’ai fait ?
J’ai opté pour une solution très contre-intuitive.
Je me suis ajouté des contraintes.
… Je me suis astreint à me coucher plus tôt (22h maximum),
… J’ai décidé de préparer de meilleurs repas et d’en profiter pour les savourer,
… J’ai pris du temps pour méditer, faire de la relax, etc.

Puis j’ai réfléchi à comment résoudre ce problème en apparence insoluble.

Et euréka !
J’ai fini par réaliser l’impossible.

Non sans mal mais j’ai trouvé un moyen d’avoir la liberté de travailler plus de temps lorsque c’est nécessaire.
Juste avec un brin d’organisation.

Et sans pour autant oublier de profiter de ma famille, bien au contraire.

(Par exemple là, j’écris cet email alors qu’on est samedi… chose qui n’était pas envisageable avant).

Si tu te sens aujourd’hui, toi aussi, débordé.
Que tu rêves de journées à 48h ou plus.
Sauf que tu ne vois pas comment t’en sortir.

Alors, l’atelier « Productivité de l’Entrepreneur » devrait te mettre sur la voie.

Tu verras qu’en te posant les bonnes questions, tu vas pouvoir augmenter ce réservoir de travail.
Sans pour autant sacrifier ta vie actuelle, bien au contraire.

Rien que pour cette astuce, cet atelier éphémère devrait changer ta façon de voir les choses dans ton business.

Alors, avec toutes les autres astuces dont on a parlé cette semaine ?

Je pense qu’il ne te reste qu’une possibilité lol : Cliquer ici avant ce soir 23h59 pour commander l’atelier

++ 

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by