Sélectionner une page
0 Partages

Tout file très vite, et surtout le temps.
Encore ce matin, je me suis fait la réflexion… à peine j’avais émergé de mon réveil qu’il s’était déjà passé 15 minutes.

Pour ton business, c’est pareil.
Il ne coupe pas à la règle.

C’est un peu marche ou crève (#stephenking).

Si t’es capable de suivre le rythme ?
Ça va.

Dès que tu lâches, il y a 10 personnes qui te doublent et te font mordre la poussière.

Le monde Internet va très vite.
Les gens se lassent et passent à autre chose, sans cesse.
Il faut garder leur attention.

Mais à la limite, ce n’est pas le plus gênant ça.
Il suffit de créer du lien avec ton audience pour qu’il reste près de toi.

Le plus compliqué se passe de ton côté, en tant qu’entrepreneur.

Là, tu n’as pas le choix.
Tu dois constamment avoir un coup (minimum) d’avance.
Pas forcément sur tes « concurrents ».
Mais TOI, dans ta tête, pour ton business.

Tu ne dois jamais arrêter de réfléchir et agir.
(Au moins, tant que les résultats que tu voulais ne sont pas atteints).

Mardi et mercredi, j’ai reçu 2 messages des personnes qui sont sur ma liste WhatsApp.
(Tu sais… cette liste où je n’ai pas de règle, pas de structure.
Où je te partage mes idées, erreurs et dessous du Laboratoire du Web.
Avec au passage quelques pépites et infos en avant-première
Et un endroit où je te réponds, rapidement, comme avec mon entourage).

Et bien ces 2 personnes ont voulu stopper l’aventure.
Pour des raisons qui leur sont propres.

Ce qui m’a juste fait réagir (intérieurement), c’est de voir comment les gens avaient du mal à tenir la cadence.
La moindre poussière dans les rouages et c’est le blocage total de la machine.

Comme pour les régimes, au moindre écart, les gens se disent « Et m****, j’ai foiré… je recommencerai plus tard (#dans3ans) ».

Les erreurs de parcours sont normales.

Tu ne dois pas tout abandonner sous prétexte que tu as eu quelques loupé.
Une des 2 personnes me disaient avoir archivé mes emails mais être en retard dans leur lecture.

Au lieu de lire les nouveaux, quand elle a le temps, elle a préféré tout stopper.

J’avoue que sur Le Laboratoire du Web, j’impose un certain rythme.
Qu’en plus j’ai augmenté pour ceux qui me suivent sur WhatsApp.
Et encore plus pour ceux qui achètent et suivent mes ateliers (très) fréquents.

En plus, je t’ai ajouté les Interviews…
(Il devrait y en avoir une par semaine ces temps-ci).

De quoi perdre pied.

Pourtant, je ne compte pas ralentir la cadence.
Même au contraire… il y a des chances que je passe encore à la vitesse supérieure.

Mais tu sais quoi ?
C’est POUR TON BIEN.

Vraiment.

Je ne veux que t’aider.
Que ce soit avec mon contenu offert et/ou payant, l’objectif est le même.

J’ai vraiment l’intention que tu aies de beaux résultats.

En y réfléchissant 2 minutes, c’est assez logique…
Quel serait mon intérêt de te voir stagner ?

Aucun.

Plus tu progresses, plus tu deviens un Laborantin accompli, plus tu deviens « fan ».
Ce qui est une bonne chose pour mon business à moi.
… Puisque tu parleras de moi en bien,
… T’auras envie d’acheter mes produits parce que tu SAIS ce qu’ils peuvent t’apporter,
… C’est à moi que tu penseras si t’as besoin d’un coup d’accélérateur avec un accompagnement par exemple.

Tu vois le truc ?

Alors, je le répète.
Mais tu dois faire en sorte de suivre un maximum.
Et encore mieux : d’appliquer mes conseils, au compte goutte (plus facile que de tout mettre en place d’un seul coup).

Si tu ne penses pas pouvoir tenir la cadence, à quoi bon rester ? 🙂

Attention, je ne te dis pas de quitter le clan des Laborantins (même si tu fais ce que tu veux).
Je t’expose juste mon point de vu sur l’entrepreneuriat…

L’argent est attiré par la vitesse.

Alors est-ce que tu es prêt à maintenir le cap ?

Si tel est le cas, je te rappelle que tu peux profiter de mon nouvel atelier (que je t’offre avec grand plaisir) : c’est juste ici

++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by