Sélectionner une page

Dans la tête d’un entrepreneur multipotentiel, avec Alex Koutso

Fabien
2020

Que se passe-t-il quand deux caméléons se rencontrent ? La réponse est dans cet interview. Caméléon, multi potentiel, slasheur … peu importe comment on les appelle, ces profils touche-à-tout sont inspirants tant leur créativité est sans limites.

Pourtant entreprendre demande de la rigueur et de la discipline. Alexandre nous explique comment il a réussi à entreprendre et à vivre de son projet alors que son instinct le pousse à se passionner régulièrement pour de nouveaux sujets.

Qui était Alexandre enfant ?

Alexandre était un enfant déjà bien occupé : judo et conservatoire rien que ça !

L’école française c’est bien, mais pourquoi ne pas ajouter l’école grecque le samedi ? Un retour aux origines de ses parents !

Alexandre était un enfant très sociable et rêveur : le dessin et la lecture faisaient partie de son quotidien.

Autant de traits de caractère qui le définissent encore aujourd’hui. Actif, touche à tout…ça ne ferait pas penser à l’entrepreneuriat tout ça ?

Alexandre obtient son bac à 16 ans, tout en jonglant avec des heures d’entraînement au judo et de musique.

La saturation arrive, une pause au niveau musique devient nécessaire pendant quelques années pour réapprendre à l’aimer.

Enfant, il se voyait devenir Jarod de la série « Caméléon » et pouvoir cumuler plusieurs activités. S’il devait ne choisir qu’un métier, ça aurait été dessinateur de manga !

Portrait de l’entrepreneur

Aujourd’hui, Alexandre a un site dont le but est de rendre l’univers de la composition musicale accessible à tous. Au programme, solfège, songwriting, musique assistée par ordinateur et mixage.

Des formations payantes font partie de son site internet, en plus d’articles de blog.

Son idée est venue de sa propre expérience : s’il savait jouer une œuvre, l’univers de la composition était peu enseigné.

Alexandre admet se mettre une pression terrible en se donnant des impératifs : « il faut » revient souvent au quotidien ! En plus d’une pression importante, il reconnait que ça le met dans un stress qui le prive de profiter du moment présent.

A l’heure actuelle, il ne pense pas avoir identifié son grand Pourquoi mais est conscient de suffisamment se connaître pour savoir ce qui l’anime.

Pour l’instant, il sait qu’il a besoin d’apprendre constamment et de créer pour se sentir épanoui.

Comment est arrivée cette carrière de coach ?

Après le lycée, Alexandre avait arrêté la musique et a suivi un parcours commercial international.

En 4ème année, il part en Pologne : le peu nombre d’heures de cours sont le déclencheur pour savoir ce qu’il veut et ne veut pas faire plus tard.

Il sait très vite qu’il ne veut pas travailler dans le monde de l’entreprise en tant que salarié et décide de se lancer dans l’entrepreneuriat grâce à la musique.

Il lance donc son blog en parallèle des études et commence à en vivre grâce à un livre numérique sur la composition musicale.

Ce blog lui permet, de façon indirecte, de retrouver le plaisir de la musique.

Ses parents ne comprennent pas l’idée de vivre d’un blog dédié à la musique, il n’en fallait pas moins pour le motiver. Le mindset de l’entrepreneur prend tout son sens !

Les passions du caméléon

Foot en salle, musculation, musique, lecture font partie de son quotidien.

Il peut très bien se prendre de passion pour un sujet pendant quelques temps et le creuser à fond pour le connaître.

Il conjugue donc passions durables et passions « périodiques », un vrai touche-à-tout comme de nombreux entrepreneurs.

Sa méthode d’organisation

Alexandre s’organise selon ses objectifs à court, moyen et long terme. Le tout est découpé en bloc de travail.

Le matin est généralement à l’écriture, l’après-midi est dédiée à autre chose ou des tâches moins exigeantes.

Ses moments de détentes sont les moments où il a le plus d’idées : un trait typique du mindset d’entrepreneur !

Il admet s’inspirer d’artistes pour nourrir sa créativité et sa curiosité pour sortir des moments de production. 

Piocher dans d’autres domaines sont selon lui la solution idéale pour avoir un autre point de vue et réussir dans son domaine.

Ses conseils pour entreprendre

Penser à l’humain est au centre de tout projet, entreprendre est clairement une aventure humaine !

Il faut entreprendre, non pas pour les avantages de l’activité mais plutôt par plaisir pour s’épanouir au quotidien.

Les bénéfices de l’activité ne doivent pas être la seule source de motivation.

Apprendre à se connaître et savoir ce qui nous anime sont la clé de l’épanouissement dans l’entrepreneuriat.

Et si Alexandre devait repartir de zéro ?

Mesurer les risques, comme toujours, avant de se lancer dans un nouveau projet !

Alexandre reconnaît l’importance de savoir s’entourer pour pouvoir déléguer certaines tâches dans le but de grandir mieux et plus vite.

Les piliers d’une entreprise, quelle que soit l’activité, restent les mêmes.

Le superpouvoir idéal d’Alexandre

La téléportation sans hésiter !

Pour Alexandre, elle permet un gain de temps, de changer d’environnement facilement !

Les pépites

Dans chacune de mes interviews se cachent de nombreuses pépites. Voici les meilleures de ma rencontre avec Yann :

  • J’étais animé par un moteur assez puissant : devoir travailler dans le monde de l’entreprise était trop difficile pour moi !

  • Un autre moteur est que mes parents n’étaient pas du tout derrière moi !

  • Il est important de faire un calcul des risques au lancement d’un projet

  • Quand tu prends un risque, il faut toujours que ce soit un risque mesuré

  • Tu peux penser qu’un risque est important mais c’est dans ta conception des choses qu’il l’est alors que dans la réalité il ne l’est pas tant que ça.

  • La vie est passionnante quand tu trouves tout passionnant

  • Mes moments les plus productifs sont les moments où je ne fais rien, c’est là que j’ai des idées

  • Pour réussir dans ton domaine, c’est très important de t’inspirer de domaines qui n’ont rien à voir.