Sélectionner une page

De prof à dirigeant d’une entreprise de formations en ligne- avec Cedric Fourcadet

Fabien
2020

De professeur des écoles à des sites de formations en ligne, Cédric nous dévoile son parcours et comment il gère aujourd’hui plusieurs plateformes. Vous découvrirez ce qui l’a conduit à entreprendre alors que rien ne le prédestinait à une telle carrière !

Qui était Cédric enfant ?

Cédric était un enfant très sportif, sérieux à l’école et très bon élève jusqu’au collège avant de rester dans la moyenne au lycée.

Côté sport, il a longtemps pratiqué le basket et n’a malheureusement pas pu atteindre le haut niveau.

D’après ses parents, Cédric n’a toujours pas fait sa crise d’adolescence tellement il était sage : un enfant dont tous les parents rêvent ! 

Il se souvient d’avoir été rêveur, aimer le contact avec les autres, être patient avec les autres… tiens donc, un premier trait du mindset d’entrepreneur ! 

Si personne n’aurait imaginé Cédric comme un futur entrepreneur, il estime avoir toujours aimé mener des projets, même l’organisation de sorties avec les copains !

Enfant, il s’imaginait comme beaucoup d’enfants mécanicien puis il se voyait enseignant, pourquoi pas en tant que prof de sport !

Qui est Cédric ?

Aujourd’hui Cédric dirige une agence de formation en ligne, notamment plusieurs sites dans le domaine du sport, de la production musicale et de cours de chants.

Son rôle est de diriger ces différents sites tout en déléguant la création de contenus des plateformes.

Portrait de l’entrepreneur

Cédric a commencé sa carrière d’entrepreneur en 2013.

Il a d’abord passé le concours d’enseignant et a été professeur des écoles pendant 7 ans.

Dès la deuxième année, il obtient un poste dans une école spécialisé où il gérait aussi l’internat avec des enfants en difficulté scolaire et sociale.

Cédric a regretté le manque d’évolution de son poste et sentait qu’il faisait plutôt de la garderie. Il a aussi pris une année pour réfléchir à ce qu’il avait envie de faire.

C’est à ce moment-là que l’enseignement en ligne autour de la musique apparait !

Cédric fonctionne par échéance pour atteindre un objectif. Beaucoup d’entrepreneurs ont ce mindset pour avancer plus vite !

Pour Cédric, il est indispensable que passion et apprentissage se complètent pour ne pas se former par contrainte

Cédric conseille d’adapter ce qui se fait déjà pour en faire une meilleure version plutôt que de chercher une idée nouvelle.

Le marketing l’aide à comprendre comment fonctionne l’humain, comme en pédagogie pour amener une personne d’un point A à un point B.

La liberté d’organisation et de créativité font partie des éléments qui l’animent le plus dans l’entrepreneuriat.

Sa méthode d’organisation

Cédric fait en sorte d’être dans le plaisir dans ce qu’il fait et organise ses journées selon ce qui le motive.

Cédric organise sa semaine selon 3 à 6 grosses tâches à terminer et il complète par des sous tâches.

Les choses récurrentes comme les mails ou prises de rdv sont organisées de façon régulières.

Cédric conseille de se laisser des moments de pause dans la journée pour pouvoir mieux se recentrer et tenir sur la durée.

Cédric conseille de jouer avec les cycles d’un projet pour y consacrer plus d’énergie et avancer plus vite.

Lorsqu’il doit lancer un projet, Cédric a besoin de structurer les différentes étapes pour le concrétiser et y attribue une date.

Cédric reconnait dépasser les échéances qu’il se fixe mais il a au moins le mérite de passer à l’action ! De nombreux entrepreneurs se reconnaitront !

Faire une étude de marché, lancer des sondages sont pour Cédric des étapes indispensables pour tester une idée et voir si elle est vraiment réalisable.

Ses blocages et ses passions en tant qu’entrepreneur

Cédric reconnait être casanier et rêve d’une journée « tranquille » à la maison.

En parallèle il se définit comme fédérateur alors qu’aller vers les autres ne lui plaisait pas beaucoup au début de sa carrière d’entrepreneur.

Cédric est un véritable passionné de musique, évidemment, et de sport.

Il est très investi dans le milieu associatif en aidant le club de rugby et de basket de sa commune.

Il essaie de passer plus de temps avec sa famille mais reconnait que ce n’est pas toujours évident lorsqu’on est entrepreneur

Il aime voyager mais plutôt en France, pour s’émerveiller de nos belles régions.

Le sport est pour lui un moyen de trouver des solutions à des situations précises, aller courir peut être une excellente façon de démêler une situation.

 

Les pépites

Dans chacune de mes interviews se cachent de nombreuses pépites. Voici les meilleures de ma rencontre avec Yann :

  • On grandit en même temps que notre entreprise

  • Notre rôle en tant que spécialiste d’un domaine est de transmettre une méthodologie qui fonctionne

  • Je n’aurais pas eu la capacité à avancer comme je l’ai fait si j’étais resté dans mon travail salarié

  • Entreprendre ne correspond pas forcément à la façon dont on a été éduqué et revient à casser ce système en prenant un risque

  • Il faut qu’il y ait de la passion dans l’apprentissage

  • Il faut se donner les moyens de rebondir, de se faire confiance et être capable de se faire grandir en tant qu’entrepreneur.

  • Une idée nouvelle peut venir en cherchant à améliorer des projets déjà existants.

  • Si vous donnez l’habitude aux gens de vous contacter le weekend et d’avoir une réponse immédiate, ils continueront de vous contacter le weekend.

  • L’école nous a éduqué pour qu’on travaille dans le quantitatif au lieu du qualitatif