Sélectionner une page

Devenir un modèle de prise de décision immédiate avec Leandro Lozahic

Fabien
2020

Leandro est un exemple parfait de “comment entreprendre à sa façon”. Il n’est pas du genre à suivre les grandes modes du marketing, mais plutôt à suivre son mode de pensées. Parmi les pépites disséminés de-ci de-là, une va retenir ton attention : la prise de décision. Leandro est un expert dans la prise de décision rapide et efficace et nous a délivré dans cette interview comment il fait pour prendre rapidement des décisions bénéfiques pour son business !

Qui était Leandro enfant ?

On pense parfois que les entrepreneurs à succès sont des personnes exceptionnelles, hors normes, avec un background extraordinaire. Leandro, comme beaucoup d’enfants était “dans la norme”.

Ni bon, ni mauvais à l’école. Ni dans sa bulle, ni le roi de la cours de récré. Sa particularité est qu’il adorait les jeux vidéos, une passion qui le suivra d’ailleurs durant tout son parcours. Geek de tous les temps ? Non, sa passion pour le jeu est devenu un atout dans son business d’aujourd’hui. Il construit son business comme on construirait un personnage de jeu : passer les niveaux en devenant meilleur à chaque étape. 

Mais alors qu’est ce qui caractérise l’enfant qu’était Leandro ?

L’ambition. Du plus loin qu’il se souvienne, il avait un grand rêve. Pas de devenir pompier ou astronaute, mais celui d’avoir tous les pouvoirs du monde. Rien que ça ! 

Ce “projet” n’était pas une simple lubi d’enfant, plus tard, il s’est questionné sur que se passerait-il, que voudrait-il faire, si d’aventure il recevait tous les pouvoirs du monde. 

Un bon exemple qui nous montre que le mindset fait toute la différence. Imaginer sa vie si on pouvait tout avoir : si aucune barrière, ni aucune contrainte ne venait nous bloquer la route. Finalement s’imaginer concrètement dans la meilleure situation possible.

 Le contexte dans lequel on grandit peut parfois nous enfermer dans des conditionnements. Pourtant Leandro a su s’extraire de ce “destin tout tracé” qu’aurait pu lui imposer le fait de grandir dans une famille d’ouvrier. 

Portrait de l’entrepreneur

Aujourd’hui Leandro est à la tête d’une agence marketing. C’est ainsi qu’il définit son entreprise. Pourtant, son agence ne propose aucune prestation de service en marketing ! 

Mais alors que fait-il ? Son agence se concentre sur une seule chose : promouvoir et vendre les formations qu’il crée. S’il ne se définit pas comme un centre de formation, alors que son activité principale est de proposer des produits de formation, c’est parce qu’il ne gère pas son entreprise comme le ferait ce type de business. 

C’est encore un bel exemple de mindset : se définir selon ses propres normes. Cela lui permet de faire grandir son entreprise sans détour tout en se challengeant. Son dernier défi : faire plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires sur un seul produit. Objectif atteint !

Son parcours

Tu t’en doutes, on ne passe pas d’enfant fan de jeux vidéo à entrepreneur à la tête d’une entreprise prospère en un claquement de doigt. Ce sont des déclics qui l’ont mis sur le chemin de l’entrepreneuriat. 

Après avoir raté le concours pour entrer dans la police et devenir détective privé, Leandro intègre l’université de droit, puis AES. Un parcours post-bac qui ne le transcende pas vraiment et où il erre dans les couloirs de la fac sans grand objectif. 

C’est le jour où, une suite d’événements tragiques survient dans sa famille et son entourage que Leandro se dit : “Il faut que je travaille pour pouvoir apporter mon aide financière et morale à mes proches”. Il quitte les bancs de l’université et commence en tant que commercial puis consultant marketing dans une agence de création de site web. 

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Il aurait pu gravir les échelons, augmenter son salaire et faire une carrière paisible dans le marketing. 

Sauf que … en quelques secondes, Leandro perd son emploi. 

Alors qu’il est en déplacement pour son travail, un excès de vitesse lui vaut la perte du permis de conduire. La sentence est immédiate. Il en est de même pour son emploi. Deux pertes lourdes de conséquences.

Il aurait pourtant suffi de chercher un nouvel emploi. Mais c’est comme une évidence pour Leandro : il monte son propre cabinet de conseil et d’accompagnement commercial. Une manière de prendre le chemin de l’ambition qui le guide depuis tout petit.

La décision ? Il l’a prise aussi vite que l’éclair (à croire que les pouvoirs de Flash Gordon dont il rêvait plus jeune sont arrivés entre ses mains !). Et c’est certainement ce qui est à l’origine de son succès aujourd’hui. Prendre des décisions rapidement, permet de se tromper vite et de rebondir vite. C’est exactement ce qui s’est passé, car sa première boîte n’a pas été un véritable succès et la seconde non plus. 

Deux expériences qui lui ont permis de comprendre où était sa “zone de génie” et de se lancer dans la formation. D’abord en présentiel, de manière “classique” auprès d’entreprises, puis dans un second temps dans la vente de formation en ligne où son activité a littéralement explosé. 

Sa méthode de prise de décision

Je crois que de toute cette interview, ce qui m’a le plus marqué est sa capacité à prendre des décisions en un rien de temps. 

Le travail principal de tout entrepreneur : prendre des décisions. C’est donc quelque chose qu’il faut maîtriser et dont il ne faut surtout pas avoir peur. Le temps que l’on passe à peser le pour et le contre, est du temps où une opportunité peut filer entre les doigts. 

Alors comment fait-il pour rebondir en un rien de temps et prendre ses décisions avec tant de facilité ? Sa réponse tient en deux mots : expérience et formation.

Expérience : car il est en permanence en train d’imaginer des scénarios, d’imaginer des solutions à diverses choses qui ne sont pas encore arrivées. C’est vraiment une tâche fond qui tourne toute la journée. 

Finalement, entreprendre est une partie d’échec géante et avoir quelques coups d’avance apporte un réel avantage sur le plateau de jeu. 

Formation : Leandro se forme plus de quatre heures par jours depuis des années. Quand on est à l’aise avec les sujets que l’on doit traiter au quotidien, les décisions sont beaucoup plus simples à prendre.

Ses conseils pour entreprendre dans la formation en ligne

Si demain tu voulais te lancer dans la formation en ligne, Leandro a quelques bons conseils pour toi : 

 

  • D’abord trouver le sujet

     

  • Ensuite trouver l’angle du sujet. Il faut être précis. Quel problème la formation va résoudre ?

     

  • Enfin travailler sur le niveau de niche. Si on entend partout qu’il faut se nicher le plus étroitement possible, ce n’est pas la recommandation de Leandro qui, au contraire, te conseille de viser un public relativement large.
    La raison : cela permet d’avoir un plus large panel de clients et quand on débute, ce n’est pas anecdotique. C’est ensuite que tu pourras donner une direction plus nichée à ton entreprise et entreprendre comme bon te semble. 

Les pépites 

Dans chacune de mes interviews se cachent de nombreuses pépites. Voici les meilleures de ma rencontre avec Leandro : 

  • Lorsque l’on fait une erreur lourde de conséquence, le fait d’assumer que nous en sommes à l’origine ou de prendre conscience de ses faiblesses permet de rebondir. Il y a bien sûr une période d’incubation, de temps nécessaire pour accepter ce qu’il s’est réellement passé. Mais il faut savoir travailler son mindset dans ce sens-là. La raison : c’est que l’on ne peut agir que sur soi. 

     

  • Si tu ne prends pas de décision. Il ne se passera rien. Être entrepreneur, c’est prendre des décisions. Il ne faut pas avoir peur de le faire. Quoi qu’il se passe, il ressortira toujours du positif. Les prendre vite c’est réussir vite (car les étapes sont parfois nombreuses avant d’atteindre les objectifs)

     

  • Comment prendre une décision rapidement :
    Toujours anticiper. Imaginer des scénarios, réfléchir à “comment ça se passerait si […]”. De la gestion de projet à l’état brut !

     

  • En business, tout doit être fluide et rapide. Il ne faut pas être coincé par des moyens techniques par exemple. Il faut être capable de prendre des décisions rapides, pour que ces décisions puissent avoir des conséquences heureuses rapides.

     

  • On peut voir son entreprise comme un jeu vidéo : le but, atteindre le dernier niveau. Pour cela, il y a plusieurs stratégies.
    Celle de Leandro consiste à upgrader au maximum son entreprise (investissement dans du matériel, dans du recrutement … ). C’est ensuite que l’on s’occupe de faire beaucoup d’argent. C’est la même chose dans le jeux vidéo : on upgrade d’abord au maximum son personnage avant de “pulvériser” le jeu.