Sélectionner une page
0 Partages

Ça fait des mois que je le tanne avec ça.

Au début ?
Il était sceptique.
Et je peux le comprendre tellement c’est contre-intuitif.

Puis à force de le bassiner avec mon idée, il a fini par cogiter.

Jusqu’à ce qu’il y pense constamment.
Jusqu’à ce qu’il me pose tout un tas de questions sur comment s’y prendre.
Jusqu’à ce qu’il se jette à l’eau et commence.

Paul a un site qui depuis 2011.
Ça tourne bien mais pas assez pour quitter job.

Il connait bien les techniques marketing que tout le monde utilise.
(Il a suivi BEAUCOUP de formations)

Le souci ?

C’est qu’il a des résultats à la hauteur de la majorité des gens.
Médiocres.

Pourtant, il a tout :

De l’ancienneté.
Du référencement.
Du contenu de dingue.
Une grosse autorité dans son domaine.
Une belle mailing-liste avec plus de 25 000 personnes ciblées.

Mais derrière, il ne sortait pas plus de 1500€ de CA.
(Je te laisse imaginer, une fois les charges déduites).

Puis, il a fini par m’écouter.

Il s’est lancé dans le mailing quotidien.
Oui, tous les jours il écrit à sa liste.

Au début, il était comme tout le monde.

Il avait peur de froisser sa liste.
Il ne voulait pas que les gens se désinscrivent.

Mais il a compris qu’en avoir une grosse n’était pas suffisant.

Mieux vaut se construire une liste d’acheteurs qu’une liste de touristes.

Et le meilleur moyen de faire du tri (sélection naturelle ?), c’est d’écrire tous les jours.

S’ils ont vraiment besoin d’aide, ils t’écouteront.
Et il t’achèteront.

Après 30 jours, le résultat de Paul ?
Près de 3000€ pour un mois de mailing.

Il s’est alors dit que c’était l’effet nouveauté.
Alors il a continué un 2ème mois…

Résultat ?
Toujours aussi encourageant.

A ce stade, tu vas peut-être te dire qu’il te « suffit » de te mettre à mailler chaque jour pour doubler tes ventes toi aussi dès les 30 jours qui viennent.

Sauf que tu passerais à côté de la partie la plus importante de l’équation…

Ce que c’est ?

C’est la psychologie de la persuasion derrière ce type de mailings.
C’est les différents types de mailings que tu peux envoyer pour toujours surprendre ta liste, et les rendre accro.
C’est comment transformer de simples idées toutes bêtes en mailings qui vendent, sans en avoir l’air.
(Parce qu’ils ressemblent à tout sauf de la vente)

Et bien plus encore, comme tu vas voir.

Avec les méthodes de Greg ?
Tu ne laisses presque que 2 options à tes inscrits :

Se barrer, parce que ce n’est pas pour eux (et qu’ils n’achèteraient pas de toute façon)
Ou de finir par acheter.

Si jamais tu te posais la question ?

Tu n’as presque aucune chance de t’offrir les services de copywriting de Greg.
Il ne prend plus aucun nouveau client.

Et même si c’était le cas, il facture des sommes indécentes pour le commun des entrepreneurs.
(Plusieurs dizaines de milliers d’euros LA page de vente)

Le seul moyen de « pomper » ce qu’il a dans la tête et de découvrir comment il s’y prend pour vendre plus juste par email qu’avec tous les systèmes les plus optimisés qu’il a testés (notamment pour les gros clients dont il se charge de tout le marketing) ?
C’est via son offre à abonnement.

Enfin, normalement.

Parce qu’il avait créé une formation qui détaille tout ça qui s’appelle Emailing 3.0.

Le problème ?
C’est qu’elle n’est plus disponible à la vente depuis un bon moment.

Mais il m’a fait une faveur dont tu peux profiter si tu es rapide.

Pour toi, cher Laborantin, elle est disponible.
Seulement jusqu’à dimanche minuit.

Après ?
Fermeture définitive des vannes.

(Ce n’est pas un faux pitch d’urgence que je te fais,
comme tu pourrais le voir chez d’autres marqueteurs.
Greg fonctionne vraiment comme ça, en mode « c’est à prendre ou à laisser ! »)

Clique ici pour y accéder tant que c’est exceptionnellement possible0

++

0 Partages
1
Hello,
Comment est-ce que je peux t'aider ?
Clique sur la flèche pour que l'on discute tous les 2 :-)
Fabien
Powered by